Login
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

S'inscrire
Mot de passe oublié?
Newsletter
Navigation

Secret professionnel

Pour certains problèmes médicaux, on n'ose pas souvent demander de l'aide par crainte que d'autres personnes ne soient mises au courant. Tout le corps médical - et donc aussi les pharmaciens - est lié au secret professionnel.

Toutes les données des patients que le pharmacien reçoit et charge dans son ordinateur font partie aussi du secret professionnel et ne sont en aucun cas communiquées à des tiers. Elles peuvent être consultées seulement par votre médecin. Comme il est lié lui aussi par le secret professionnel, cet aspect de la déontologie médicale est respecté.

Le médecin peut demander au pharmacien des prescriptions portant sur une période de dix ans.

Sur demande ou par consentement explicite du patient, on peut aussi communiquer des données à d'autres personnes qui exercent  une profession médicale et/ou paramédicale. Cela est valable aussi pour des collègues pharmaciens. Cette demande ou autorisation  doit toujours être faite par écrit. L'historique de ces données ne peut dépasser 3 ans.

Des instances juridiques et l'inspection pharmaceutique exigent parfois des informations.    L'autorisation du patient n'est pas nécessaire dans ce cas qui ne se produit que dans des circonstances très exceptionnelles.